Bensalah reconduit à la tête du Sénat, Zohra Drif exclue pour son adhésion aux « 19-4 »

Tsa; le Dimanche 10 Janvier 2016
40940

Bouteflika maintient le statu quo à la tête des principales institutions de l’État. Abdelkader Bensalah a été reconduit à la tête du Sénat. En 2015, M. Bensalah était resté absent pendant plusieurs mois pour des raisons de santé, ouvrant la voie aux supputations sur sa succession. Mais il garde son poste et garde le statut du deuxième homme de l’État.
Bensalah, seul candidat, a été plébiscité par les sénateurs. « Cela répond à la nécessité d’assurer la stabilité dans cette conjoncture très particulière que traverse le pays », a expliqué le sénateur Abbas Bouamama, qui a pris la parole pour soutenir la candidature de Bensalah. Un avis partagé, semble-t-il, par les sénateurs qui ont levé les mains pour dire « Oui » à ce choix qui est en réalité celui du président Bouteflika.
Par ailleurs, le Sénat a été installé après le renouvellement d’une partie de ses membres. Pour le tiers présidentiel, Bouteflika a quasiment reconduit sa liste à quelques exceptions près. Parmi ces exceptions, on cite le départ de Zohra Drif. L’ancienne vice-présidente du Sénat était considérée comme une intouchable, au regard de sa proximité avec le chef de l’État. Jusqu’a ce qu’elle décide de rejoindre le groupe des 19-4 qui a demandé audience au Président.
Par ailleurs, le Président a désigné quatre nouveaux sénateurs. Il s’agit de Achour Rachid, Abdelhak Benboulaid, (fils de Mostafa Benboulaid), Ben Ali Benzaghou et Noureddine Benkortbi (directeur de cabinet du président Chadli Bendjedid).

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Achira Mammeri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..