Carburants, électricité, véhicules, 3G, taxes… Ce qui change au 1er janvier 2016

Tsa; le Jeudi 31 Decembre 2015
40601

Les nouvelles dispositions fiscales contenues dans la Loi de finances 2016, signée mercredi par le président Bouteflika, préfigurent une année difficile pour les Algériens. L’État qui envisage une hausse de 1,3% dans ses recettes budgétaires mise notamment sur l’augmentation des taxes. Retour sur ce qui va directement se répercuter sur le budget des ménages.
Vignettes automobile et nouvelle taxation sur l’acquisition des véhicules neufs
Attendez-vous à ce que le prix de certains véhicules neufs flambe dès janvier 2016. La nouvelle taxation des produits importés (TIC) prévoit par exemple de taxer les véhicules tous terrains à hauteur de 35%. Une augmentation qui intervient alors que la valeur du dinar est au plus bas et que les tarifs des vignettes automobiles sont aussi revus à la hausse.
Le barème des tarifs des vignettes automobile augmente ainsi de 16 à 40% selon la nature du véhicule, son année de mise en circulation et sa puissance. Prenez par exemple, les véhicules de tourisme de moins de trois ans. Pour les modèles atteignant 6 chevaux (CV), le prix de la vignette passe de 1 500 à 2 000 dinars. Pour les 7 à 9 CV, la vignette coûtera désormais 4 000 DA au lieu de 3 000 DA et l’augmentation des tarifs se creuse lorsque le véhicule est doté de plus de 10 CV (8 000 DA à 10 000 DA).
Les vignettes des véhicules de transport de voyageurs et les véhicules de type utilitaires enregistrent aussi des hausses significatives. La plus importante touchera les détenteurs de véhicules utilitaires et d’exploitation de plus de 5,5 tonnes et de moins de 5 ans avec un tarif qui passe de 10 000 à 18 000 DA.
Fin de la TVA à taux réduit sur certains produits et services
Le taux de TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée), actuellement établi à 7%, passera à 17% sur de nombreux produits et services. Il y a premièrement, la vente de carburants qui sera impactée dans le but de réduire le gaspillage et la contrebande. Une raison qui pousse également à taxer au même taux la consommation de gaz naturel dépassant 2 500 thermie/trimestre et la consommation d’électricité dépassant les 250 Kilo Watt heure/trimestre.
Pour attirer les entreprises étrangères et afin de favoriser la production locale, la LF-2016 instaure par ailleurs un nouveau tarif douanier pour les importations de matériel informatique. Il est a noté que la taxation de certains produits dits « de luxe » sera également augmentée. C’est le cas des tabacs, alcools, produits cosmétiques et alimentaires importés. Pour ces derniers (saumon, caviar, bananes, kiwi, ananas), la hausse des taxes varie de 40 à 60 %.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Zahra Rahmouni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..