Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie : les quatre chantiers de Laid Benamor

Tsa; le Dimanche 10 Janvier 2016
4

La Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie a tenu ce jour à l’Aurassi son Assemblée Générale Ordinaire pour présentation du bilan des activités réalisées au titre de l’exercice 2015 ainsi qu’un programme d’actions 2016. L’Assemblé Générale a été rehaussée par la présence de Monsieur le Ministre du Commerce.

Cette assemblée a été l’occasion de réaffirmer la volonté du Président de la CACI ainsi que l’ensemble des membres des CCI qui ont exprimé leur volonté de changement face aux défis qui s’imposent à la nation.

A cette occasion, le Président de la CACI a affirmé son engagement de mener en collaboration  avec les différentes CCI, de grands chantiers, notamment :

La réorganisation des chambres, par un changement des statuts qui les régissent. Ce chantier sera mené en concertation avec l’ensemble des membres qui ont exprimé leur volonté d’action nouvelle et ce à travers des statuts qui confère à ces institutions plus de souplesse et de pouvoir de décision.

Le deuxième chantier concerne la mise en place d’une politique active d’incitation à l’innovation collaborative avec une mise en réseau de toutes les chambres et des opérateurs économiques sur le territoire national. En effet, rien ne peut plus se faire aujourd’hui sans la mise en place de réseau de compétence et de savoir faire.

Le 3ème chantier concerne tout à la fois la découverte des expériences à l’international et des meilleures pratiques dont pourraient s’inspirer ces institutions.
Pour ce faire, un programme sera mis en place et qui amènera les présidents de chambres à découvrir dans différents pays et différentes entreprises les meilleures pratiques dont pourrait  bénéficier l’économie algérienne, à l’instar de la Chine, la Suède, l’Espagne, l’Allemagne, Dubaï, et la Silicone Valley.

Le quatrième chantier, très important concerne la formation et l’accompagnement. La formation pour favoriser les intentions entrepreneuriales et des vocations de business développement dans le respect des règles du marché. L’accompagnement, pour sa part est aussi un domaine important car l’un des grands problèmes de l’Algérie est précisément la mortalité des entreprises.

Plus de croissance, plus de performance et plus de pérennité de notre développement c’est l’objectif prioritaire du programme du président de la CACI.

Le Ministre du Commerce a réaffirmé, à cette occasion, son soutien, sa détermination et sa volonté de soutenir le projet de refonte des statuts de la CACI et des CCI afin de redonner à ces instituions la place qui leur revient.

Categorie(s): Communiqués

Auteur(s): Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..