Corée du Nord, Centrafrique, Allemagne, Daech, Iran, Jordanie, France… Le point sur l’actualité internationale du 6 janvier

Tsa; le Mercredi 6 Janvier 2016
40804

La Corée du Nord annonce le « succès » de son premier test de bombe à hydrogène
La Corée du Nord a annoncé mercredi avoir fait exploser avec « succès » une bombe à hydrogène, aussi appelée bombe thermonucléaire. S’il était confirmé, il s’agirait du quatrième test nucléaire mené par le régime de Pyongyang depuis 2006 et la première utilisation de ce type de bombe, bien plus puissant que les bombes A utilisées jusqu’à présent par le régime. Pyongyang a précisé en outre que cette bombe H était « miniaturisée ». Le pays cherche depuis longtemps à se doter de cette compétence technique, qui lui permettrait d’accroître considérablement la portée potentielle de ses armes nucléaires. En décembre, Kim Jong-un avait évoqué pour la première fois la possession par son pays de ce type de bombe. L’annonce de ce test d’une bombe H prend de court les spécialistes et pourrait prendre des semaines avant d’être vérifiée. (Lire)
Centrafrique : nouvelles accusations d’abus sexuels contre des Casques bleus
L’ONU a annoncé mardi avoir ouvert une enquête sur de nouvelles accusations d’abus sexuels portées contre ses Casques bleus en République centrafricaine (RCA). Les victimes présumées sont quatre fillettes soumises à des « abus sexuels et une exploitation sexuelle » à Bangui par des soldats de trois pays participant à la Mission de l’ONU en RCA (Minusca). Les autorités centrafricaines ont été informées, ainsi que les pays contributeurs de troupes concernés afin que ceux-ci enquêtent et prennent éventuellement des sanctions contre leurs ressortissants, comme le prévoit la procédure. La Minusca a indiqué par ailleurs que des « forces internationales » à Bangui font également l’objet d’une enquête, sans autres précisions.
Selon un responsable de l’ONU, les soldats sont accusés d’avoir violé et exploité sexuellement les quatre filles, toutes mineures, et d’avoir échangé des fournitures contre des faveurs sexuelles. Certaines des victimes vivaient dans un camp pour personnes déplacées à Bangui. Ces nouvelles accusations portent à 26 le nombre de cas d’abus sexuels impliquant la Minusca. (Lire)
Allemagne : indignation après une centaine d’agressions sexuelles lors du Nouvel An
Une centaine d’agressions sexuelles commises la nuit du Nouvel an à Cologne (ouest) et attribuées à des « jeunes apparemment d’origine arabe » a provoqué mardi l’émoi en Allemagne. L’affaire, qui a pris de l’ampleur à mesure que se multipliaient les plaintes de victimes, suscite une forte émotion dans le pays. La chancelière Angela Merkel a fait part de « son indignation face à ces actes de violence insupportables et à ces agressions sexuelles », tandis que d’autres responsables politiques cherchaient eux à établir un lien avec la présence de nombreux migrants dans le pays.
Ces agressions sont attribuées à des groupes de 20 à 30 jeunes hommes ivres qui ont encerclé leurs victimes au milieu du millier de personne qui s’était rassemblé autour de la cathédrale et de la gare centrale de Cologne. Au total, 90 plaintes ont été déposées et « d’autres devraient suivre » selon la police de Cologne. Les policiers intervenus font état « dans leur très large majorité de jeunes hommes, âgés de 18 à 35 ans, apparemment d’origine arabe ou nord-africaine », un constat corroboré par les descriptions des victimes. « Nous n’avons aucun indice montrant qu’il puisse s’agir de réfugiés séjournant à Cologne » ou dans les environs, a cependant insisté la maire de Cologne Henriette Reker, jugeant ce rapprochement « inadmissible ». Le ministre l’Intérieur allemand a abondé contre « la suspicion généralisée » à l’égard des immigrés mais demandé aussi qu’il n’y ait « pas de tabou » s’il devait se confirmer que les auteurs sont d’origine étrangère. (Lire)
Daech a perdu le tiers du territoire qu’il contrôlait en Irak et en Syrie
L’État islamique a perdu environ un tiers des territoires qu’il contrôlait en Syrie et en Irak, selon des chiffres fournis mardi par la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis. « En Irak, c’est près de 40% et en Syrie nous pensons que c’est autour de 20% », a indiqué le colonel américain Steve Warren, porte-parole de cette coalition qui bombarde depuis plus d’un an les positions de Daech en Irak et en Syrie. Daech a subi une série d’importantes défaites ces derniers mois en Syrie et en Irak, la plus récente à Ramadi, chef-lieu de la vaste province sunnite irakienne d’Al-Anbar. (Lire)
Arabie Saoudite : départ des diplomates iraniens
Les diplomates iraniens en poste en Arabie Saoudite ont quitté mercredi ce pays qui a rompu ses relations avec Téhéran après des attaques contre des représentations diplomatiques saoudiennes en Iran. Les personnels de l’ambassade d’Iran à Riyad et du consulat de Jeddah, dans l’ouest du royaume, sont repartis vers leur pays à bord d’un avion privé iranien. Les diplomates saoudiens et leurs familles, postés en Iran, sont pour leur part retournés hier, mardi, en Arabie Saoudite. La crise entre les deux pays a éclaté après l’exécution samedi dernier en Arabie d’un dignitaire chiite, Nimr al-Nimr. (Lire)
La Jordanie convoque l’ambassadeur iranien
Le ministère jordanien des Affaires étrangères a annoncé ce mercredi avoir convoqué l’ambassadeur d’Iran pour protester contre les attaques ayant visé les représentations diplomatiques saoudiennes en Iran. Les autorités jordaniennes ont exprimé leur « ferme condamnation » et leur « refus catégorique (…) des attaques et abus contre les représentations diplomatiques ». Elles ont jugé « inacceptables et déplorables » les attaques contre l’ambassade et un consulat saoudiens en Iran. La Jordanie et l’Arabie Saoudite voisine entretiennent des relations politiques, économiques et militaires étroites. Amman fait partie de la coalition menée par l’Arabie Saoudite contre les rebelles chiites soutenus par l’Iran au Yémen. (Lire)
France – Déchéance de nationalité : Nicolas Sarkozy fixe ses conditions
Nicolas Sarkozy, Président du parti Les Républicains, a fixé ce mercredi ses conditions pour que son camp vote pour la déchéance de nationalité proposée par le président français François Hollande. Les Républicains voteront donc la déchéance de nationalité pour les binationaux – ils s’opposent à la déchéance de nationalité pour tous les Français – si son calendrier d’examen parlementaire est fixé, si elle est élargie aussi aux délits terroristes, si son application prend effet « dès le prononcé de la peine et permet l’expulsion définitive et effective du territoire national à l’issue de l’exécution de la peine ». Les Républicains en profitent pour réclamer de nouveau un changement de la politique pénale du gouvernement, jugée trop laxiste, et une commission d’enquête parlementaire sur les attentats qui ont meurtri la France en 2015. (Lire)
Mort du compositeur et chef d’orchestre français Pierre Boulez
Le compositeur et chef d’orchestre français Pierre Boulez, 90 ans, est décédé mardi soir à Baden-Baden, en Allemagne, où il habitait. Pierre Boulez s’est imposé à partir des années 1950 comme le plus grand compositeur chef d’orchestre de son temps, approfondissant le lien entre création et interprétation et déployant une influence sans égale sur la vie musicale, culturelle et intellectuelle. En 1960, Boulez signe la Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie, dite « Manifeste des 121 ». Les signataires sont immédiatement inculpés ou suspendus de leur fonction et subissent le boycott imposé à la radio, à la télévision et aux programmateurs de spectacles. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..