Daech frappe en Turquie et en Irak, l’armée progresse en Syrie, Libye, Maroc… Le point sur l’actualité internationale du 12 janvier

Tsa; le Mardi 12 Janvier 2016
41004

Irak : au moins 32 morts dans plusieurs attentats de Daech
L’Irak a été visé à deux reprises par des attentats revendiqués par Daech ce lundi. À Bagdad, des hommes armés ont fait exploser lundi une voiture piégée et ouvert le feu dans un quartier fréquenté avant de prendre des personnes en otage dans un centre commercial, faisant au moins 12 morts. Le centre commercial visé est situé à Al-Jadida, un quartier commerçant et animé, à majorité chiite sur la rive est de la capitale irakienne. Deuxième lieu visé ce lundi en Irak : un café de la commune de Mouqdadiyah, située à 90 km au nord-est de Bagdad. Une bombe a explosé, suivie par un attentat suicide à la voiture piégée lorsque les clients se sont rassemblés sur le lieu de l’attentat. Au moins 20 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées. Les deux attentats ont été revendiqués par l’État islamique. (Lire)
Turquie : au moins 10 morts dans une explosion dans un quartier touristique d’Istanbul
Dix personnes ont été tuées et quinze blessées dans une puissante explosion à Istanbul ce mardi matin. La déflagration s’est produite à Sultanahmet, dans le centre historique et touristique, près de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue. Au moins neuf Allemands font partie des victimes, et des touristes allemands et norvégiens figureraient parmi les blessés. Le ministère des Affaires étrangères allemand a appelé mardi ses ressortissants à éviter « provisoirement » les lieux de rassemblements et sites touristiques à Istanbul. La détonation, violente, a été entendue à 10h18 heure locale (9h18 à Alger), jusqu’à la place Taksim, à plusieurs kilomètres de distance de Sultanahmet. Les autorités turques ont identifié l’auteur de cette attaque comme un ressortissant syrien né en 1988. Une enquête est en cours pour déterminer la nature des explosifs utilisés. Presque immédiatement après l’explosion, le gouvernement turc a imposé un black-out médias « au nom de la sécurité nationale ». Selon le premier ministre turc Ahmet Davutoglu, l’assaillant était membre de l’État islamique. (Lire)
Iran : un avion militaire s’écrase, deux morts
Un avion militaire d’entraînement de type F4 s’est écrasé aujourd’hui dans la province de Sistan Balouchistan dans le sud-est de l’Iran et ses deux occupants sont morts. « Malheureusement, un avion militaire d’entraînement s’est écrasé à cause de problèmes techniques à environ 65 kilomètres de Konarak », près du port de Chahbahar, a déclaré Ali Asghar Mirshekari, le vice-gouverneur de la province chargé de la sécurité. « Le pilote a tenté de faire un atterrissage d’urgence sur une route mais à cause du trafic et pour éviter de toucher les voitures il a dévié l’appareil qui s’est accidenté », a-t-il précisé. Lui et le copilote ont péri. (Lire)
Koweït : deux chiites condamnés à mort pour espionnage au profit de l’Iran
Un tribunal koweïtien a condamné à mort, ce mardi matin, deux hommes membres d’un groupe de 26 chiites pour espionnage au profit du groupe chiite libanais Hezbollah et de l’Iran. Un autre prévenu a été condamné à la prison à vie et 19 des membres du groupe à des peines de prison allant de 5 à 15 ans. Les deux condamnés à mort sont un Koweitien, présent au procès, et un Iranien, qui est en fuite. Ce verdict est prononcé alors que les relations se sont détériorées entre l’Iran et la plupart des pays arabes du Golfe. (Lire)
Syrie : 400 personnes à évacuer de Madaya
Quelque 400 civils de la ville assiégée de Madaya, en Syrie, ont besoin d’une évacuation médicale d’urgence et l’ONU a demandé l’autorisation de le faire au gouvernement syrien. Les civils à évacuer « sont en grand danger de mort » et souffrent de malnutrition ou « d’autres problèmes médicaux », a expliqué le patron des opérations humanitaires de l’ONU Stephen O’Brien. Pour les évacuer en sécurité par la route ou les airs, il faudra des assurances de la part du gouvernement syrien mais aussi « d’autres parties », a-t-il ajouté. (Lire)
Syrie : l’armée pénètre dans un bastion rebelle
Les forces du régime syrien ont pénétré mardi dans la localité stratégique de Salma, principal bastion rebelle, dans le nord-ouest du pays, proche de la frontière avec la Turquie. Cette région est le berceau de la famille de Bachar al-Assad. « L’armée syrienne, appuyée par des milices pro régime et des combattants du Hezbollah libanais et grâce à d’intenses bombardements russes, a pénétré mardi dans l’est de Salma, dans la province de Lattaquié, où de violents combats se déroulent avec le Front Al-Nosra et des insurgés islamistes », a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’offensive a été précédée par 120 raids de l’aviation russe sur le secteur en 48 heures. Les forces gouvernementales ont pris ces derniers jours plusieurs villages aux alentours. Cette Localité est aux mains des rebelles depuis juillet 2012. (Lire)
Libye : une incursion de l’État islamique dans des installations pétrolières déjouée
Les gardes des installations pétrolières (GIP) ont affirmé avoir repoussé dimanche une tentative d’incursion de Daech dans le terminal de Zueitina, dans le nord de la Libye. « Les gardes ont intercepté trois embarcations qui tentaient d’accoster au port pétrolier de Zueitina (environ 180 km au sud-ouest de Benghazi). Ils ont ouvert le feu, touchant l’une des embarcations au large. Les deux autres se sont éloignées pour revenir peu de temps après afin de remorquer le bateau touché », a déclaré Ali al-Hassi, porte-parole des GIP. « Nous pouvons dire qu’il s’agit de l’EI car nous avons reçu des informations sur l’intention de l’organisation de tenter d’entrer à Zueitina par la mer », a-t-il ajouté. (Lire)
Allemagne : accord pour faciliter le refoulement des étrangers condamnés
Les partenaires de la coalition gouvernementale allemande sont tombés d’accord mardi pour faciliter les reconduites aux frontières de criminels étrangers, une réforme décidée à la suite des agressions attribuées à des migrants le 31 décembre. « C’est une réponse dure mais bonne de l’État à ceux qui, bien qu’ils cherchent ici la protection, croient qu’ils peuvent commettre des délits sans que cela n’ait de conséquences sur leur présence en Allemagne », a estimé le ministre de l’Intérieur. Berlin veut ainsi que les étrangers condamnés à une peine de prison, même avec sursis, puissent être obligés de quitter l’Allemagne, une proposition émise par la chancelière Angela Merkel peu après les violences perpétrées à Cologne la nuit du Nouvel an. (Lire)
Pourquoi Volkswagen a préféré l’Algérie au Maroc
Le site marocain Telquel tente d’expliquer dans un article les raisons qui ont poussé Volkswagen à installer son usine en Algérie plutôt qu’au Maroc. « [Volkswagen] a plus de succès [en Algérie] qu’au Maroc, puisque, à en croire les chiffres relayés par Jeune Afrique, Sovac reste deuxième derrière Renault Algérie. Au Maroc, Volkswagen distribué par la Centrale automobile chérifienne (CAC), pointe à la septième place d’un classement dominé par Dacia », explique tant bien que mal le site marocain. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..