Enrico Macias : « Dans mes rêves, je retourne tout le temps à Constantine »

Tsa; le Lundi 28 Decembre 2015
40511

Enrico Macias est toujours nostalgique de l’Algérie. « Dans mes rêves, je retourne tout le temps à Constantine (…) Mais il ne faut jamais refermer la porte de l’avenir, on ne sait pas », a expliqué le chanteur ce lundi sur les ondes de la radio RTL.
Le chanteur, qui fait actuellement la promotion de son autobiographie, « L’envers du ciel bleu », évoque une nouvelle fois l’Algérie, pays qu’il a quitté en 1961. Gaston Ghrenassia, de son vrai nom, livre un témoignage sur le « deuil du pays perdu » et la vie en France, son pays d’exil. Il dit aussi sa volonté de voir ses enfants et ses arrière-petits-enfants découvrir la terre où il est né.
Interrogé par Stéphane Bern sur une éventuelle déception quant à la situation actuelle du pays, le natif de Constantine répond : « Je sais très bien que c’est complètement différent de ce que j’ai vécu. Mais la nature n’a pas changé, l’odeur du pays n’a pas changé, le ciel bleu est toujours le même et je crois que chez les gens, il y a aussi la même gentillesse, les peuples sont tous les mêmes… Ça change avec les dirigeants bien sûr ».

Categorie(s): société

Auteur(s): Zahra Rahmouni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..