Gaz de schiste : José Bové accuse Total d’utiliser la fracturation hydraulique en Algérie

Tsa; le Vendredi 8 Janvier 2016
40882

Le groupe pétrolier Total est une nouvelle fois accusé d’utiliser la fracturation hydraulique en Algérie. « En Algérie ou en Grande-Bretagne, Total utilise la fracturation hydraulique », affirme José Bové, député européen et ex-militant altermondialiste dans un entretien publié ce vendredi par le journal français Libération.
Selon lui, c’est d’ailleurs la seule technique possible pour extraire le gaz de schiste. « Après avoir débattu en novembre 2011 lors d’un Forum de Libération à Lyon avec l’ancien PDG de Total, Christophe de Margerie [décédé fin 2014, NDLR], qui m’avait lui-même fait voir des documents internes de la compagnie qui montraient qu’il n’existe pas d’autre technique », a appuyé M. Bové.
Le 2 février 2015, en pleine période de manifestations contre le gaz de schiste à In Salah, Total avait démenti toute implication dans l’exploitation de gaz de schiste en Algérie.
Le gouvernement algérien avait promis l’arrêt des expérimentations à la fin de l’année 2015. Mais depuis quelques mois, aucune annonce officielle n’est venue confirmer cet arrêt.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ali idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..