Hassan Bouras : « J’ai été arrêté pour outrage et agression contre le président de la République et outrage à l’armée »

Tsa; le Mardi 19 Janvier 2016
41292

Militant des droits de l’Homme et journaliste à la chaîne Al Magharibia, Hassan Bouras a été libéré hier de la prison d’El Bayadh après trois mois de détention.
Pourquoi avez-vous été arrêté en octobre ?
Personnellement, je pense que j’ai été arrêté parce que je suis un militant des droits de l’Homme, journaliste indépendant et blogueur. Mais je suis engagé dans ce domaine et je poursuivrai mes activités. Le problème c’est qu’on ne connaît toujours pas les plaignants. Jusqu’à maintenant, on ne sait pas si c’est le ministère de la Défense nationale ou une autre institution qui a porté plainte.
Pour quels chefs d’inculpation êtes-vous poursuivi ?
Dans le PV de la police, il y avait 19 accusations dont l’espionnage, réception de l’argent de l’étranger. Le procureur a retenu deux chefs d’inculpation : incitation des citoyens à porter des armes contre l’État et outrage à un corps constitué. Après la première comparution devant le juge d’instruction, il y a eu une requalification des faits. Deux (nouveaux) chefs d’inculpation ont été ajoutés : outrage et agression contre le président de la République et outrage à l’Armée nationale populaire. Hier vers 17 heures, j’étais à la maison d’arrêt, un gardien est venu et m’a demandé de prendre mes affaires pour sortir.
Quelles étaient les conditions de détention à la prison d’El Bayadh ?
Au début, j’étais en grève de la faim. Ils m’ont isolé dans une cellule et ne m’ont pas donné le sucre (indispensable pour la poursuite d’une grève de la faim, NDLR). Dans cette cellule, il faisait froid et ils enlevaient les matelas et les couvertures deux fois par jour, le matin et l’après-midi. Quand j’ai arrêté la grève, ils m’ont remis dans la salle. J’ai attrapé une infection urinaire et je suis sorti avec un rhumatisme.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..