Hollande à la mosquée de Paris, Poutine met des judokas au tapis, une manifestation d’enseignants réprimée au Maroc… Le point sur l’actualité internationale du 10 janvier

Tsa; le Dimanche 10 Janvier 2016
40930

Yémen : 4 morts après un tir de missile sur un centre médical

Un missile a touché ce dimanche un centre médical utilisé par Médecins sans frontières (MSF) au Yémen, faisant 4 morts et 10 blessés dans le nord du pays. MSF a affirmé que le centre se trouvait à Razeh dans la province de Saada, une zone contrôlée par les rebelles chiites Houthis en guerre contre les forces gouvernementales soutenues par une coalition arabe menée par l’Arabie Saoudite. Deux membres du personnel MSF figurent parmi les blessés et sont dans un « état critique », laissant entendre que le bilan pourrait s’alourdir avec la possibilité de personnes prises dans les décombres de plusieurs bâtiments qui se sont effondrés. Selon MSF, « Il n’y a aucune possibilité pour ceux qui ont des capacités de lancer des raids aériens ou de tirer des missiles d’ignorer » la position des installations de MSF, puisque l’ONG fournit régulièrement aux belligérants les positions GPS de ses installations. (Lire)
 
Syrie : Al-Qaïda enlève deux importants militants anti-régime

Les membres d’Al-Qaïda en Syrie ont enlevé dimanche deux militants anti-régime très connus qui animent une radio dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest du pays. Les militants Hadi al-Abdallah et Raëd Fares « ont été kidnappés le matin par le Front Al-Nosra (la branche syrienne d’Al-Qaïda), dans les locaux de la radio Fresh FM » à Kafranbel, a indiqué Soner Taleb, en charge des médias à la Coalition nationale syrienne, principale formation de l’opposition en exil. Les djihadistes auraient envahi la radio, confisqué le matériel technique et les générateurs. « Ils ont rassemblé tous les drapeaux de la Révolution et les ont brûlés devant l’équipe », puis ont emmené les deux responsables, très connus dans le pays depuis le début du conflit en mars 2011. Le Front Al-Nosra reproche à la radio « son penchant laïque et favorable aux apostats ». (Lire)
 
Démonstration de force américaine contre la Corée du nord

Les États-Unis ont fait voler un bombardier B-52 au-dessus du territoire de son allié sud-coréen, faisant ainsi une démonstration de force en réponse à l’essai nucléaire mené mercredi par la Corée du Nord. Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a pour sa part réaffirmé que Pyongyang avait mené avec succès un essai de bombe H – ce dont doutent Washington ainsi que d’autres experts nucléaires – tout en ajoutant qu’il s’agissait d’une mesure d’auto-défense face à la menace d’une guerre atomique que font planer les États-Unis. Le B-52 américain, basé à Guam et capable de transporter des bombes atomiques, a volé à basse altitude au-dessus de la base aérienne d’Osan, située près de Séoul, avant de regagner Guam. L’avion était accompagné de deux chasseurs, un F-16 américain et un F-15 sud-coréen. Le vol a été décidé en guise de « réponse à la dernière action provocante de la Corée du Nord », précise l’armée américaine. (Lire)
 
Allemagne – Agressions à Cologne : une attaque planifiée, selon un ministre

Les violences sans précédent contre des femmes à Cologne qui ont scandalisé l’Allemagne ont très vraisemblablement été coordonnées et planifiées, a estimé ce dimanche le ministre de la Justice, Heiko Maas. « Quand une telle horde se rassemble pour enfreindre la loi, cela paraît, sous une forme ou une autre, planifié. Personne ne me fera croire que cela n’a pas été coordonné ou préparé », a déclaré le ministre. Quelque 379 plaintes ont été déposées à ce jour au sujet des violences du soir du nouvel an dans la ville, dont 40 % pour agressions sexuelles. Cette nuit-là, des dizaines d’hommes agissant en bandes s’en étaient pris à des femmes en plein centre-ville, au milieu d’une foule masculine estimée au total à un millier de personnes. (Lire)
 
Iran : la Ligue arabe durcit le ton

Le chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi a dénoncé les « actes de provocation » de Téhéran dans le cadre de la crise diplomatique opposant l’Iran à l’Arabie Saoudite depuis que Ryad a exécuté un dignitaire religieux chiite. Nabil al-Arabi s’exprimait à l’ouverture au Caire d’une réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l’organisation panarabe, réclamée par Ryad pour dénoncer « les ingérences » de l’Iran dans les affaires des pays arabes. Al-Arabi a appelé les ministres arabes, réunis au siège de la Ligue, à « adopter une position commune, forte et claire, pour appeler l’Iran à stopper toute forme d’ingérence dans les affaires de la Nation arabe ». (Lire)
 
L’acteur américain Sean Penn a interviewé « El Chapo » avant son arrestation

L’acteur américain Sean Penn a rencontré secrètement le baron de la drogue mexicain Joaquin « El Chapo » Guzman avant son arrestation pour réaliser une interview pour le magazine « Rolling Stone ». L’article du magazine américain a été publié un jour après l’annonce de sa capture. Sean Penn indique que Guzman, 58 ans, l’a accueilli en octobre dernier dans un lieu isolé de la jungle pour « une rencontre de sept heures ». « El Chapo » évoquera notamment son parcours de baron de la drogue. « Je fournis plus d’héroïne, de méthamphétamine, de cocaïne et de marijuana que n’importe qui dans le monde », explique Guzman dans une surprenante confidence. Un responsable du gouvernement mexicain parlant sous le couvert de l’anonymat a déclaré que la rencontre avec Sean Penn faisait partie des éléments qui ont conduit à l’arrestation d’« El Chapo ». (Lire)
 
France : François Hollande fait une visite surprise à la grande mosquée de Paris

Le président français François Hollande s’est rendu ce dimanche à la grande mosquée de Paris. Cette visite surprise s’inscrit dans l’opération « portes ouvertes » lancée par le Conseil français du culte musulman. « Le président a eu un moment d’échange, de convivialité et de fraternité autour d’un thé », souligne l’Elysée. Accueilli par le recteur de la mosquée Dalil Boubakeur et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech, le chef de l’État s’est entretenu pendant une demi-heure avec eux « sur le sens que les organisateurs ont voulu donner à ces journées portes-ouvertes ». (Lire)
 
Russie : Vladimir Poutine met les judokas russes au tapis

Le président russe Vladimir Poutine s’est déplacé à Sotchi pour rendre visite aux judokas de l’équipe nationale russe, en plein entraînement. Lui-même ceinture noire, le président russe est allé sur le tatami pour se livrer à une partie de judo. Les images diffusées par l’agence russe Ria Novosti sont loin d’être inédites, Poutine étant un habitué des tatamis dans le cadre d’une campagne de propagande menée depuis des années. En 2012, lors des Jeux olympiques de Londres, il avait suivi avec passion les épreuves de judo et félicité chaudement le Russe médaillé d’or Tagir Khaibulaev, sortant de son habituelle attitude contrôlée. (Lire)
 
France : Brahim Zaibat poursuivi en justice pour son selfie avec Jean-Marie Le Pen

Brahim Zaibat, finaliste de la saison 4 de l’émission française Danse avec les stars est convoqué le 22 janvier au tribunal à la suite d’une plainte déposée par l’ancien président d’honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen. Ce dernier lui réclamerait 50 000 euros pour la publication de ce cliché pris à son insu et diffusé sur les réseaux sociaux à la veille du second tour des élections régionales en décembre. La photo, dans laquelle Zaibat prend la pose dans un avion aux côtés d’un Jean-Marie Le Pen en pleine sieste, avait fait le tour des réseaux sociaux, récoltant près de 200 000 likes sur Facebook et plus de 11 000 retweets sur Twitter. (Lire)
 
Maroc : Répression d’enseignants stagiaires à Casablanca

Une centaine d’étudiants stagiaires des centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF) ont été blessés lors de manifestations jeudi dernier dans plusieurs villes pour réclamer l’annulation de deux décrets du ministère de l’Éducation nationale portant sur la séparation entre la formation et le recrutement. Les enseignants stagiaires ont été frappés à coups de matraque par les forces de l’ordre, et les images de répression ont suscité une salve de réactions indignées sur les réseaux sociaux. Samedi matin à Rabat, le Premier ministre marocain Abdelilah Benkirane a indiqué être « contre l’usage de la force quand cela n’est pas justifié », mais s’est aussi dit être « opposé à ceux qui ne respectent pas la loi ». Avant d’ajouter : « La manifestation [celle d’Inezgane, une des villes ou les profs stagiaires ont manifesté] s’est faite sans autorisation ». (Lire)
 
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..