L’Armée intercepte une cargaison d’armes de guerre à la frontière algéro-malienne

Tsa; le Jeudi 14 Janvier 2016
41093

L’Armée a déjoué une autre tentative d’introduction d’armes de guerre en Algérie à partir des frontières Sud. « Un détachement relevant du secteur opérationnel de Bordj Badji Mokhtar/6e Région militaire a mis en échec, lors d’une patrouille de reconnaissance opérée près des frontières le 13 janvier 2016, une tentative d’introduction d’une importante quantité d’armements et de munitions », annonce ce jeudi 14 janvier le ministère de la Défense dans un communiqué.
Les armes saisies
La cargaison d’armes interceptée comprend « un pistolet mitrailleur de type kalachnikov, cinq fusils semi-automatiques, un lance-roquettes, un canon d’une mitrailleuse (12,7 mm), 1096 balles de différents calibres, quatre chargeurs de munitions et quarante kilogrammes de kif traité », précise la même source.
À Boumerdès, un autre détachement de l’ANP a découvert et détruit trois refuges pour les terrorises, près de la commune de Timezrit, selon le MDN.
Des contrebandiers arrêtés
Dans le cadre de la lutte contre la contrebande, des détachements militaires de Tamanaresset et In Guezzam ont arrêté 41 contrebandiers et saisi un camion, un véhicule tout-terrain, une moto, 17 détecteurs de métaux, deux marteaux piqueurs, deux groupes électrogènes, 41 pioches, 19,5 tonnes de denrées alimentaires, 27250 dinars, 2350 euros et 7500 CFA, selon la même source.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rafik Tadjer

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..