L’hommage de Yacef Saadi à Hocine à Aït Ahmed

Tsa; le Jeudi 31 Decembre 2015
4

À la mémoire du combattant « Dda l’Hocine »,
Cher frère de combat,
Je voudrais te rendre un dernier hommage…
Tout ton parcours historique a déjà été dit et raconté…
Moi je voudrais parler de toi en racontant mes rencontres avec toi dans les lointaines années 1947/1948. J’étais plus jeune que toi de deux ans environ. J’étais un jeune militant de l’OS et tu organisais avec les grands chefs de l’OS tes réunions dans notre maison car tu disais que chez nous à la Casbah, tu étais à l’aise, soit du point de vue de l’espace que du point de vue de la sécurité et de la discrétion (tu l’as d’ailleurs cité dans ton livre « Mémoires d’un combattant »).
Un jour, tu nous avais ordonné de créer un groupe secret (moi et Mouloud le coiffeur) pour faire évader de prison un prisonnier nommé « Si Ouali » et l’emmener ensuite en Kabylie.
Bien sûr, nos chemins se sont séparés mais ils sont restés toujours convergents vers un but unique : une Algérie libre et indépendante …
Chacun avait sa propre façon et manière pour y arriver mais le contact entre nous est resté par des intermédiaires.
Nous nous sommes revus en 1957 à la prison de Fresnes ou j’étais prisonnier en compagnie de Boudiaf, Khider, Lacheraf, Taleb Ahmed, Boumaâza, Bencherif et des responsables FLN de France.
Tu m’avais appris un chant patriotique kabyle que je fredonne actuellement encore et que je n’oublierai jamais.
Cher frère de combat « Dda l’Hocine »,
Tu as choisis comme dernière demeure notre chère Kabylie mais saches que ta dernière demeure c’est toute notre terre d’Algérie pour laquelle tu as tout sacrifié.
Ton frère de combat, colonel Yacef Saadi

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacef Saadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..