Le Bordelais Hazem Haj Hassen hésite entre l’Algérie et la Tunisie

Tsa; le Dimanche 27 Decembre 2015
40501

Outre Adam Ounas, un autre jeune bordelais est ciblé et courtisé par la Fédération algérienne de football, en l’occurrence l’Algéro-tunisien, Hazem Haj Hassen, dont la mère est algérienne comme Saphir Taider.
Agé de 19 ans, le prometteur attaquant des Girondins de Bordeaux hésite entre les sélections tunisienne et algérienne, après avoir été approché par la FAF via sa mère. « La FAF m’a effectivement contacté sur mon compte Facebook. Un de leurs représentants voulait obtenir mon numéro de téléphone. Je ne le lui ai pas fourni. Ils ont donc cherché et obtenu le numéro de ma mère. Je n’avais jamais hésité jusqu’à ma dernière sélection avec les olympiques et en ce moment, je suis en train de me poser beaucoup de questions. Nous verrons bien…», a révélé Hazem Haj Hassen sur la page Facebook du Football Tunisien.
Déjà sélectionné chez les U17 et U23 tunisiens, le jeune attaquant des Girondins peut opter pour l’Algérie du moment qu’il n’a pas encore porté le maillot de la sélection A tunisienne. Il semble très remonté contre le sélectionneur des U23 de la Tunisie, Maher Kanzari, qui n’a pu qualifier les Aiglons aux JO 2016 de Rio. « Avant d’évoquer un retour en Équipe olympique, je souhaiterais connaître l’identité du nouvel entraîneur », tonne le jeune Haj Hassen, formé à l’ES Sahel avant d’intégrer en janvier 2014 le centre de formation des Girondins de Bordeaux.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Ali Ouezzane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..