Le père de Yesli interdit à son fils de rejouer en Algérie

Tsa; le Mardi 12 Janvier 2016
41019

 Le NAHD, en quête de renforcer son effectif à l’occasion du mercato d’hiver, pensait tenir sa deuxième recrue après l’enrôlement du milieu de terrain de la JSK, Ilyes Seddiki. C’est vers un autre ex-joueur du club kabyle que son choix s’est porté, en la personne de Kamel Yesli, qui avait résilié, il y a quelques semaines, son contrat avec les Canaris.
Tout plaidait d’ailleurs pour que le Franco-Algérien opte pour les Sang et Or, sauf qu’au dernier moment, le joueur a buté sur le ‘’veto’’ de son père. En effet, ce dernier refuse d’entendre parler d’une deuxième expérience pour son fils dans le championnat algérien.
Le pauvre garde toujours en mémoire la mésaventure du milieu de terrain à Tizi-Ouzou. Ce fut d’ailleurs le début du cauchemar pour Yesli qui a décidé, par lui suite, de résilier son bail avec la JSK.
Yesli, selon ses propos, avait été menacé de mort par un supporter. Depuis, il n’avait plus retrouvé ses marques dans le club phare de Djurdjura et ses performances avaient nettement régressé. La suite, tout le monde la connait, puisque le joueur est entré dans un bras de fer avec le président Mohand Cherif Hannachi, avant que celui-ci ne concède à le libérer.
Désormais pour le père de Yesli, le championnat algérien est interdit à son fils pour tout l’or du monde.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Merouane  M.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..