Le point sur l’actualité nationale du 7 janvier

Tsa; le Jeudi 7 Janvier 2016
4

Rebrab répond à ses détracteurs
Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, a déclaré hier à Bejaïa qu’ « avant la réalisation de nouvelles raffineries, quatre autres existaient déjà, dont celles de Guelma, de Khemis Miliana et de Mostaganem ». Il répond ainsi à ses « détracteurs » qui accuse son groupe d’avoir le monopole sur le sucre, rapporte Liberté. Rebrab a ajouté que « Cevital n’a jamais augmenté ses prix depuis quatre ans. Au contraire, nous les avons diminués malgré la dévaluation du dinar de 40% ». Il a rappelé la place importante de son entreprise dans le paysage économique algérien : « Cevital a les moyens d’exporter ce qui n’est malheureusement pas le cas de nos confrères (…) [et qu’il] est le plus grand contribuable au budget de l’Etat après Sonatrach. 2e exportateur après Sonatrach. 1er exportateur hors-hydrocarbures en Algérie ».
Baisse des réserves de change
La Banque d’Algérie a présenté hier la note de la conjoncture dans laquelle elle a évoqué le creusement du déficit budgétaire, l’érosion du Fonds de régulation de recettes (FRR), la contraction des réserves de change et la dévaluation du dinar face au dollar. « Le prix moyen du prix du pétrole des neuf premiers mois de l’année 2015 s’est établi à 55,75 dollars le baril contre 106,65 dollars le baril pour la même période de 2014 » a déclaré le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci.
Saâdani critique l’article 51 de la future Constitution
Le Secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, a critiqué l’article 51 de la Constitution qui bloque l’accès à des hauts postes dans la fonction publique aux binationaux. Il a déclaré que son parti va demander au Conseil des ministres de revoir cet article qui « prive des citoyens de leurs droits constitutionnels et empêche le retour des nombreux cerveaux algériens de revenir à leur pays ».
L’Algérie commande 12 bombardiers Sukhoï
L’armée de l’air algérienne a commandé 12 avions de chasse Sukhoï SU-34 à la Russie. La transaction ferait partie du contrat signé entre les deux pays en 2006 lors de la visite de Vladimir Poutine en Algérie. Le prix unitaire de cet avion serait de 37 millions de dollars.
Affaire Sonatrach 1
L’audition de Mohamed Réda Meziane, fils de l’ancien PDG de Sonatrach, et de Ben Omar Zenasni, l’adjoint du même ancien PDG, a révélé que les fils de Abdelhamid Zerguine, un autre ancien PDG de Sonatrach, sont partenaires avec Schlumberger et que Farid Bejaoui a signé un contrat de consulting avec Saipem d’un montant de 197 millions de dollars, rapporte El Khabar.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Walid Hamada

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..