Le RCD répond à Nordine Aït Hamouda, parle d’usurpation de fonction (Actualisé)

Tsa; le Jeudi 14 Janvier 2016
41100 41101

Le RCD dément encore une fois les propos de Nordine Aït Hamouda sur son appartenance organique au parti et accuse la personne citée comme président de la section RCD d’Ibodrarene « d’usurpation de fonction ».
« Dans cette missive, l’individu en question (Achour Abcha) nous apprend qu’en attendant la délivrance d’une carte définitive, Nordine Aït Hamouda a eu ‘le privilège’ de bénéficier d’une ‘carte provisoire de militant’ ? », avance le Bureau régional de Tizi Ouzou dans une note d’information.
« L’ensemble du collectif militant du parti sait pertinemment que le RCD ne délivre jamais de carte provisoire et que depuis le 1er janvier 2015 les cartes de militants sont numérisées et gérées par la seule direction nationale du parti », ajoute la même source qui affirme également que « cette usurpation de fonction dont le seul objet est de justifier les contrevérités du sieur Aït Hamouda Amrane dit Nordine » fera l’objet d’une poursuite judiciaire.
En partageant cette note d’information sur sa page Facebook, le chargé de communication du parti, Atmane Mazouz, a également diffusé une photo de la carte provisoire accordée à Nordine Aït Hamouda et la photo de la nouvelle carte numérisée donnée aux militants du parti depuis janvier 2015.

La carte d’Aït Hamouda « est un faux »
Dans une déclaration transmise à TSA, le bureau régional du RCD annonce le dépôt imminent d’une plainte contre celui qui s’est présenté comme le responsable de la section d’Iboudrarene. « Dans votre livraison de ce jour, M. Nordine Aït Hamouda s’agite jusqu’à la noyade. Mais pour une fois nous sommes d’accord avec lui », indique la même source qui ajoute : « nous sommes bien devant une affaire délictueuse et elle se traitera au tribunal, puisque il y a usurpation de fonction, faux et usage de faux ».
Le bureau régional du RCD à Tizi Ouzou rappelle que la carte de Nordine Aït Hamouda est « un faux récupéré des archives ». Selon lui, de « nouvelles cartes ont changé depuis le premier janvier 2015. Par ailleurs, le logiciel du fichier organique numérisé depuis 2013 est infalsifiable et le nom de M. Aït Hamouda n’y figure pas ». « En fait, M. Aït Hamouda est pris la main dans le sac. Ayant appris depuis hier qu’une plainte sera déposée incessamment contre celui qu’il a instrumentalisé pour le couvrir à travers ce délit, il se réfugie dans une fuite en avant », conclut-il.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..