Les changements au sein du DRS ont impacté positivement la lutte contre le terrorisme, selon l’armée

Tsa; le Mardi 19 Janvier 2016
41277

Les derniers changements opérés au « niveau des structures organisationnelles » de l’armée et les « opérations de restructuration ayant touché certaines de ses composantes » ont grandement contribué aux résultats obtenus dans le domaine de la lutte antiterroriste, selon la revue El Djeïch qui fait allusion à la restructuration du DRS sans citer le département.
La lutte antiterroriste « constitue une des priorités du Haut Commandement de l’ANP qui a adopté une stratégie sécuritaire efficace reposant sur un déploiement judicieux des unités militaires et une parfaite coordination entre les différentes forces et autres composantes de nos forces armées », affirme la publication de l’état-major de l’armée dans son numéro du mois de janvier.
« Ceci, outre l’exploitation maximale, immédiate et efficiente de l’information, l’unification du centre de prise de décision, particulièrement après les changements opérés au niveau des structures organisationnelles de l’ANP, ainsi que certains changements et opérations de réorganisation et de restructuration qui ont touché certaines de ses composantes », précise la publication.
Ces changements ont « grandement contribué à l’obtention de résultats significatifs sur le terrain durant l’exercice écoulé au regard de l’exceptionnel bilan enregistré sur le plan de la lutte contre le terrorisme, le crime organisé, la contrebande et qui s’est traduit par l’élimination de 157 terroristes dont dix chefs qui avaient rejoint les groupes terroristes depuis 1994 », avance-t-elle.
Depuis septembre 2013, de nombreux changements ont été opérés au sein du DRS. Le dernier en date est le limogeage du général Toufik et la nomination du général Tartag comme successeur.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..