Les internautes algériens commentent l’avant-projet de la Constitution

Tsa; le Mardi 5 Janvier 2016
40774 40775 40776

Liberté de manifestations pacifiques, liberté de la presse, retour à la limitation de deux mandats présidentiels, officialisation de tamazight… L’avant-projet de révision constitutionnelle présenté ce matin, enthousiasme certains internautes algériens, quand d’autres y voient une énième manœuvre politique.
Il y a tout d’abord, ceux qui sont dubitatifs et positivement surpris :

Cette proposition de constitution parait plutot positive. Ca en devient louche… #Algerie
— ToOpHyK (@Toophyk) 5 Janvier 2016

#constitutiondz officialisation de #tamazight: quand on a connu le combat et ts les sacrifices, gd pas!
— Miss Tic (@EauVide) 5 Janvier 2016

Puis, ceux qui demandent que le texte de la Constitution soit soumis à un référendum comme le laissait déjà entendre la Présidence en septembre 2015.

La révision de la Constitution n’est qu’une manœuvre politique selon des internautes qui réagissent aux nouvelles conditions pour briguer la présidentielle.

C’est une révision de la constitution ou un programme électoral ? :D #Algerie pic.twitter.com/W6UfOP82ed
— Hanane Guendil (@hananeguendil) 5 Janvier 2016

« Le candidat à la présidentielle doit être de nationalité algérienne, résider depuis 10 ans en Algérie. Pour diriger l’Algérie, il faut être fier d’être algérien et de partager le quotidien des Algériens », déclarait Ahmed Ouyahia ce matin…

Nouvelle #constitutiondz: Rachid Nekkaz exclu d’office pour les prochaines présidentielles!
— Hillel Meddi (@IllelMed) 5 Janvier 2016

Et d’ajouter…

Surpris de ne pas voir l’obligation d’avoir assisté au match Algerie – Égypte a Oum Dourman comme condition d’éligibilité à la présidence
— Sabri B (@sabribac) 5 Janvier 2016

La modification de la Constitution, opérée en 2008, permettant à Bouteflika de briguer un troisième mandat constitue un précédent que beaucoup d’Algériens ne sont pas prêts d’oublier. En témoignent les nombreux commentaires sur le retour à la limitation des mandats présidentiels.

#ConstitutionDZ Après avoir fait sauter la limite de mandat pr lui, #Boutef la réintroduit pr le reste.L’élément #bananier de la #ConstitDZ
— AmraneMM (@AmraneMM) 5 Janvier 2016
Et même si la disposition sera non révisable, certains ont perdu confiance.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Zahra Rahmouni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..