Levée des sanctions contre l’Iran : les bourses des monarchies du Golfe s’effondrent

Tsa; le Dimanche 17 Janvier 2016
41215

L’annonce de la levée des sanctions contre l’Iran a plongé les économies des pays arabes du Golfe dans une zone de turbulences. Les places financières des monarchies pétrolières du Golfe ont chuté ce dimanche, plombées par la perspective du retour en force de l’Iran sur le marché pétrolier et la poursuite de la chute du prix du pétrole.
Selon Boursorama, les places de Dubaï et du Qatar ont cédé jusqu’à 6% chacune dimanche, avant de remonter légèrement. Le Dubai Financial Market était en baisse de 5,6% à la mi-journée, sous la barre des 2.700 points. Le Qatar Exchange, deuxième marché du Golfe après celui de l’Arabie saoudite, a été également affecté à l’ouverture. Il était à -5% à la mi-journée, sous les 8.000 points. L’Abu Dhabi Securities Exchange a cédé 4,5%, mais est resté au-dessus de la barre des 3.700 points, avec tous les secteurs dans le rouge, toujours selon Boursorama.
La bourse du Koweït n’a pas été épargnée. Elle a reculé de 3,2% sous les 5.000 points, son niveau le plus bas depuis 2004. Le marché saoudien, le plus important des pays arabes, a chuté de 6,5% après avoir ouvert à -5,5%. Le marché d’Oman a perdu 1,5% et celui de Bahreïn 0,3%.
La levée des sanctions contre l’Iran, annoncée samedi, va permettre à l’Iran de revenir en force sur le marché pétrolier, dans un contexte de surabondance de l’offre.
Le prix du pétrole a reculé de 20% depuis le début de l’année et se rapproche désormais des 29 dollars après une baisse de 65% ces deux dernières années. Le pétrole contribue à 80% aux revenus des monarchies pétrolières du Golfe.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Ali idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..