Louisa Hanoune  : « L’heure du jugement approche ! »

Tsa; le Samedi 23 Janvier 2016
41432

« Redoubler vos sorties sur le terrain ! Évitez les provocations ! Barrez la route à ceux qui veulent assassiner l’Algérie ! Barrez la route aux prédateurs ! Empêchez le retour du colonisateur ! ». Ce samedi 23 janvier, en déplacement à M’sila, Louisa Hanoune s’est montrée particulièrement offensive. « Le Parti des travailleurs ne va pas abdiquer parce que la Nation est en danger. L’heure du jugement approche. Et le pouvoir parallèle ne saura détourner notre attention des vrais enjeux », a affirmé la patronne du PT lors d’un meeting populaire dans cette ville.
Dans un discours de plus d’une heure régulièrement interrompu par des youyous et des « Tahya El Djazaïr », la patronne du PT s’est une nouvelle fois attaquée aux « prédateurs », sans jamais citer le nom d’Ali Haddad. « Depuis une année et demie, on voit des hommes d’affaires se mêler de la politique et nous avons alerté en disant qu’on se dirige vers le totalitarisme. Cela se confirme chaque jour devant nos yeux », a-t-elle dit.
Mais ces prédateurs sont en train « de creuser leurs tombes », selon elle. « Ce qui est demandé au peuple est d’avoir faim, se souffrir et de ne pas se plaindre. Ce qui est demandé aux partis politiques est de ne pas dire la vérité (…) Il est clair que ces prédateurs et ces mafieux sont en train de créer les conditions de la rupture, de l’explosion ».
L’ingérence de la France
Dans ce contexte, Louisa Hanoune accuse indirectement la France de vouloir s’ingérer dans les affaires internes de l’Algérie, sans la citer. « Comment expliquer qu’une magistrate française ouvre une enquête sur l’opération de Tiguentourine », a-t-elle dit en estimant qu’il s’agit de « provocation ». Il n’y a pas de « coïncidence en politique », a-t-elle ajouté.
Louisa Hanoune appelle l’État algérien à « ne pas permettre qu’une enquête se fasse sur une opération organisée sur le territoire national. En plus, cette victime française était suspecte (…). Le peuple algérien doit exprimer son refus face à cette provocation », a-t-elle avancé.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..