Meghni rejoue et divise le CSC

Tsa; le Mercredi 6 Janvier 2016
40800

Le sort de Mourad Meghni au CS Constantine est loin d’être scellé. Si le nouveau patron du CSC, Saïd Hamiti, veut se débarrasser de l’ex-international qui coûte très cher au club (on parle d’un salaire de 300 millions de centimes), le nouvel entraîneur clubiste le Franco-Portugais, Didier Gomez, ne l’entend pas de cette oreille et tient à le conserver au sein de son effectif surtout qu’il s’est remis de sa blessure.
L’ancienne coqueluche des Verts a même renoué avec la compétition, en prenant part au match amical contre la JSM Skikda, disputé mardi à l’école olympique de Sétif où les camarades de Yacine Bezzaz se préparent pour la reprise du championnat. Gomez l’a fait jouer durant toute la première période et a été très satisfait de sa production. Le Conseil d’administration du CSC se réunira demain pour discuter de la situation du club, qui n’a recruté aucun joueur depuis l’ouverture du mercato hivernal, faute de ressources financières et le cas Meghni sera sans doute évoqué.
Depuis son arrivée au CSC l’été dernier, Meghni (31 ans) n’a fait que deux brèves apparitions dans le championnat algérien, qui ne dépassent pas 30 minutes. La première contre l’ES Sétif, à Sétif et la seconde contre l’USM Blida, à Constantine où il avait régalé tous les présents au stade Hamlaoui et les téléspectateurs par des gestes techniques de haute facture avant de se blesser de nouveau. Il n’a joué aucun match officiel depuis.
Les responsables de Tassili Airlines, qui ont du mal à tenir leurs engagements envers le CSC, vont-ils accéder au vœu de Gomez ou se rallier à la position de Hamiti qui n’a pu s’offrir les services de Karim Ziani et Abdelmalek Mokdad, durant ce mercato ?

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Ali Ouezzane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..