Migrants, Syrie, Canada, Libye, Tunisie, Turquie, USA, Espagne… Le point sur l’actualité internationale du 23 janvier

Tsa; le Samedi 23 Janvier 2016
41421

Mer Égée : au moins 44 migrants, dont 20 enfants, meurent noyés
Au moins 44 migrants, dont 20 enfants, se sont noyés vendredi en mer Égée, dans trois naufrages survenus entre les côtes turques et grecques. La majorité des victimes – 11 enfants, 16 femmes et 9 hommes – se trouvaient parmi les passagers d’un voilier en bois, parti dans la nuit de la région de Bodrum, en Turquie, et qui a chaviré au large de l’îlot grec de Kalolimnos. Le bilan de ce naufrage pourrait encore s’alourdir, les 26 rescapés ayant fait état de disparus. La plupart des passagers étaient syriens, irakiens et afghans, tous les survivants étant de ces nationalités. (Lire)
Syrie : au moins 29 civils tués dans des raids présumés russes
Au moins 29 civils, dont des enfants, ont péri samedi dans des raids présumés russes sur un village de l’est de la Syrie, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). D’après l’OSDH, sept enfants et une femme sont morts dans ces raids à Khasham, dans la province de Deir Ezzor où des frappes aériennes du régime où de l’aviation russe avaient déjà tué vendredi au moins 44 civils, dont près d’une moitié d’enfants, dans le village proche de Tabiya Jazira. Le bilan à Khasham pourrait s’alourdir, des dizaines de personnes ayant été blessées. (Lire)
Canada : un adolescent tue 4 personnes à l’arme à feu dans un lycée
Un lycéen a ouvert le feu vendredi dans un établissement scolaire du Canada, faisant 4 morts et des blessés. La fusillade a eu lieu vendredi à 13h dans la petite ville de La Loche, dans la province de Saskatchewan dans le centre du pays. L’âge et l’identité des victimes n’ont pas été précisés mais le maire de la ville a parlé « d’élèves et d’employés » du lycée. Le tueur présumé serait un jeune de moins de 21 ans qui fréquentait le lycée. Il s’agit de la fusillade la plus meurtrière depuis plus de 26 ans. (Lire)
Libye : des réservoirs de pétrole toujours en feu après un assaut de Daech
Les pompiers tentaient vendredi pour le deuxième jour consécutif de circonscrire le feu dans des réservoirs de pétrole à Ras Lanouf en Libye, cibles de roquettes de l’État islamique. « Quatre réservoirs qui contiennent environ deux millions de barils de brut sont en feu », a déclaré un responsable de la sécurité qui se trouve avec les pompiers à Ras Lanouf, à quelque 650 km à l’est de Tripoli, dans la région dite du « Croissant pétrolier », dans le nord du pays. « Le désastre dépasse nos capacités », a-t-il ajouté. Selon lui, le feu dans un des réservoirs est « complètement hors de contrôle » et cette installation « peut s’effondrer à tout moment ». Les pompiers s’attellent à éteindre les flammes qui se dégagent des trois autres réservoirs. (Lire)
Tunisie : Hollande annonce « un plan de soutien d’un milliard d’euros »
Face à la contestation sociale qui continue de s’étendre en Tunisie, une semaine après la mort, à Kasserine, dans le centre du pays, d’un jeune chômeur qui se serait vu refuser un emploi dans la fonction publique, le président français, François Hollande, a annoncé « un plan de soutien d’un milliard d’euros » sur cinq ans pour « aider les régions défavorisées et la jeunesse, en mettant l’accent sur l’emploi ». (Lire)
Turquie : Joe Biden compare les rebelles du PKK à Daech
Le vice-président américain Joe Biden estime que les rebelles kurdes constituent une « menace » pour la Turquie au même titre que l’État islamique, apportant ainsi son soutien à la Turquie dans sa lutte contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). « L’EI n’est pas la seule menace existentielle pour le peuple de Turquie, le PKK est également une menace et nous le savons », a déclaré Joe Biden à l’issue d’un entretien à Istanbul avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. « Nous pensons qu’une vaste majorité de Kurdes veut vivre en paix et il est clair que le PKK n’a montré aucun désir ou inclination à la faire », a poursuivi Joe Biden. « Ce n’est rien d’autre qu’un groupe terroriste et ce qu’il continue à faire est absolument scandaleux », a-t-il insisté. (Lire)
USA : l’est du pays disparaît sous la neige
L’est des États-Unis était recouvert samedi d’un épais manteau de neige, tombé en quelques heures sous l’effet de la tempête Jonas – surnommée « Snowzilla » -, qui a privé d’électricité des dizaines de milliers d’habitants et contraint les autorités à mobiliser l’armée pour déneiger et réparer les dégâts. La tempête, qui doit se poursuivre quelques jours, a déjà provoqué la mort d’au moins huit personnes, notamment dans des accidents. Depuis plusieurs jours, les sites météo annonçaient l’arrivée de cette tempête record, qui touche une bonne partie de l’est des États-Unis allant de Washington à New York. Quelque 85 millions de personnes, soit un quart de la population américaine, pourraient être affectées par la tempête. Une quinzaine d’États devraient être touchés, depuis la façade Atlantique (entre New York et la Caroline du Sud) jusqu’à l’Arkansas, dans le Sud. (Lire)
Espagne : Mariano Rajoy renonce à former un gouvernement pour l’instant
L’Espagne ne parvient pas à se doter d’un gouvernement. Après les élections législatives du 20 décembre, aucune majorité claire ne s’est dégagée au Parlement espagnol. En principe, Mariano Rajoy, en tant que chef du parti ayant recueilli le plus de voix, a tenté depuis plusieurs semaines de former une nouvelle équipe, mais a préféré renoncer à demander la confiance du Parlement, se disant pratiquement certain de ne pas obtenir l’aval des députés. De son côté, la gauche, tente de s’organiser pour prendre les rênes du pays. Le numéro un du parti de la gauche radicale Podemos, Pablo Iglesias, s’est dit prêt à participer à un gouvernement d’union de la gauche. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..