Non-lieu pour deux ex-GLD algériens en France : « Une défaite pour les partisans du qui tue qui »

Tsa; le Mercredi 20 Janvier 2016
41344

Le non-lieu prononcé ce mardi 19 janvier par la Cour d’appel de Nîmes (Sud de la France) en faveur des deux ex-GLD de Relizane est une « défaite pour les partisans du qui tue qui, qui viennent vraiment de perdre une très grande bataille », affirme, Chafia Mentalechta, députée de l’immigration pour le Nord de la France, dans une déclaration à TSA.
Ce jugement est « une victoire » pour les frères Hocine et Abdelkader Mohamed, « pour tous les patriotes », « pour les GLD qui se sont sacrifiés pendant les années du terrorisme » et pour « l’Algérie », se félicite la députée. « Il faut saluer cette décision de la justice française qui n’a fait qu’appliquer le droit », soutient notre interlocutrice.
Chafia Mentalechta estime qu’il s’agit d’un procès « politico-médiatique » construit par Patrick Baudouin, président d’honneur de la FIDH, avec la « complicité de certains magistrats qui se sont laissés piéger par la « notoriété » de celui qui était président de la FIDH dont la « parole l’emporte sur celle des frères Mohamed qui n’étaient finalement que deux Algériens ».
La députée de l’immigration pour le Nord de la France qualifie le communiqué de la FIDH de « vicieux » et considère qu’il « reflète toute l’amertume des partisans du qui tue qui, après la perte de ce procès ». Elle rappelle que Patrick Baudouin est également l’avocat des familles des moines de Tibhirine.
« On voit bien que c’est toujours la même personne qui veut à chaque fois renvoyer l’Algérie au fait qu’il n’ a pas eu de terrorisme et que c’était l’armée algérienne qui était derrière » ce qui s’est passé durant la Décennie noire, poursuit la députée.
« Si les frères Mohamed avaient été condamnés, cela veut dire que n’importe quel officier de l’armée algérienne qui mettrait le pied sur le territoire français, pourrait aussitôt être « poursuivi pour les mêmes faits (torture et barbarie », explique-t-elle. « C’est pour ça que Baudouin tenait tant à gagner ce procès et que c’est une grande victoire pour nous », conclut la députée.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..