Nouvelle lettre du groupe des « 19-4 » à Bouteflika

Tsa; le Mardi 29 Decembre 2015
40537

Le groupe des « 19-4 » maintient la pression. Ce mardi, ses membres ont adressé une nouvelle lettre au président Abdelaziz Bouteflika. « Nous avons l’honneur de saisir votre haute autorité dans l’urgence, n’ayant pu le faire de vive voix, afin de vous prier d’user de vos prérogatives constitutionnelles par la mise en œuvre de l’article 127 de la loi fondamentale qui vous permet de demander une seconde lecture de la Loi de finances pour 2016  par l’Assemblée populaire nationale », écrivent-ils dans la lettre dont TSA a obtenu une copie.
Le signatures affirment que la Loi de finances 2106 « porte des dispositions contraires à loi fondamentale ». « Nous sollicitons en vous le Président qui a œuvré sans relâche afin de prémunir la Nation des dangers extérieurs notamment par le payement anticipé de la dette alors que la Loi de finances pour 2016 entraîne le pays vers le plus dangereux des retours vers l’endettement extérieur puisque son article 55 permet aux entreprises de droit algérien, donc y compris étrangères établies en Algérie, de recourir à des prêts à l’étranger sous garantie du Trésor public », affirment les signataires.
Cette Loi « constitue une menace pour la stabilité nationale par une dangereuse pression fiscale qui mènera à la destruction brutale du pouvoir d’achat de la majorité des citoyens et par la provocation que constituent les exonérations et autres cadeaux fiscaux au profit d’un secteur privé pas toujours productif et créateur de richesses », poursuivent les signataires.
Elle « constitue un danger pour la souveraineté nationale puisque les dispositions souverainistes que vous avez ordonnées dans la loi de finances pour 2009, notamment celles garantissant le droit de préemption de l’État dans le partenariat  public / privé, ont été purement  et simplement abrogées », affirme le groupe de personnalités.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Hadjer Guenanfa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..