Pétrole, dinar, BNP Paribas Algérie… Le point sur l’actualité économique du 7 janvier

Tsa; le Jeudi 7 Janvier 2016
40866

Le Brent se dirige vers les 32 dollars
À Londres, le Brent (référence pour le pétrole algérien) reste orienté à la baisse. Ce jeudi à 11 heures, il cédait 2,97%, à 33,37 dollars. En un mois, le Brent a déjà perdu 22,6% de sa valeur. Hier, à New York, le baril de Light sweet crude a clôture à 33,97 dollars, perdant près de 2 dollars.
La persistance de la tendance baissière s’explique notamment par la publication des chiffres concernant les réserves d’essence et de produits distillés aux États-Unis. De plus, les analystes estiment que les tensions entre Riyad et Téhéran pourraient confirmer l’état de surproduction actuel dans la mesure où ni l’Arabie saoudite ni l’Iran ne semblent prêts à céder le moindre terrain à leur rival. Un accord sur la production de pétrole au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole ne semble pas possible dans les prochaines semaines. Ce qui a pour effet de plomber les cours du pétrole.
Cours du dinar
Ce jeudi, sur le marché interbancaire officiel, l’euro se négocie à 115,81 dinars. Le dollar américain se négocie à 107,92, en légère augmentation. La livre sterling s’échange à 158,10 DA.
Les cours du dinar sur le marché parallèle restent stables. Un euro vaut 180 DA, le dollar s’échange à 165 DA et la livre sterling à 244 DA.
Les matières premières 
Le cours du blé (Chicago) a progressé de 0,79%, à 464,87 dollars la tonne. Le café « Arabica New York » se négocie à 119,75 dollars par sac (un sac représente 60 kilos), soit une baisse de 2,64%. Quant au cours du sucre, il s’échange à 418,80 dollars la tonne, en augmentation de 1,48%.
Inauguration du siège de BNP Paribas El Djazair
Le président du groupe BNP Paribas et directeur général de BNP Paribas El Djazair ont inauguré mercredi soir, le nouveau siège de la banque, situé au quartier des affaires de Bab Ezzouar à Alger.
Le président de la BNP Paribas a indiqué lors de la conférence de presse que la création de la filiale de BNP en Algérie « est une belle histoire » puisque c’est «  une banque créée à partir de rien ». Il a ajouté que la filiale a « su évoluer, se diversifier et s’adapter au marché algérien ».

Categorie(s): economie

Auteur(s): Shahinez Benkaci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..