Pétrole, dinar, licence d’importation… Le point sur l’actualité économique du 5 janvier

Tsa; le Mardi 5 Janvier 2016
40779

Le pétrole toujours en baisse
À Londres, le baril de Brent (référence pour le pétrole algérien) est en baisse de 1,45%, à 36,83 dollars ce mardi vers onze heures. Hier, à New York, le baril de Light sweet crude se négociait à 36,55 dollars, perdant près de 28 cents.
Les inquiétudes suscitées par les tensions entre l’Arabie Saoudite et l’Iran ne compensent pas la surabondance de la production mondiale, ce qui maintient le niveau bas des cours actuels. De plus, l’annonce d’une nouvelle contraction de l’activité manufacturière en décembre en Chine, premier importateur mondial de pétrole, réduit les prévisions de demande.
Cours du dinar
L’euro est en légère augmentation sur le marché interbancaire officiel ce mardi. Il se négocie à 117,16 dinars. Le dollar américain se négocie à 107,09. La livre sterling s’échange à 158,09 DA.
Les cours du dinar sur le marché parallèle restent stables. Un euro vaut 180 DA, le dollar s’échange à 164 DA et la livre sterling à 244 DA.
Les matières premières
Le cours du blé (Chicago) a régressé de 2,84%, à 457,62 dollars la tonne. Le café « Arabica New York » se négocie à 125,60 dollars par sac de 60 kilos, soit une hausse de 0,68%. Quant au cours du sucre, il s’échange à 419,20 dollars la tonne, en diminution de 0,71%.
Premières licences d’importation pour les contingents de produits agricoles et agroalimentaires
Le dispositif des licences d’importation des contingents des produits agricoles et agroalimentaire comprenant 63 positions tarifaires sera ouverts du 5 au 26 janvier, selon un communiqué du ministre du commerce diffusé via l’agence officielle APS.
« Il est ouvert à compter du 5 janvier 2016 à 8h00 jusqu’au 26 janvier 2016 à 16h00, à l’importation, les contingents des produits agricoles et agroalimentaires soumis au régime de licences d’importation au titre de l’accord d’association avec l’Union européenne », précise le communiqué du ministère. L’introduction d’une demande de licence d’importation peut être faite par « tout opérateur économique, personne physique ou morale, remplissant les conditions conformes à la législation et à la réglementation en vigueur », selon la même source. L’opérateur intéressé est appelé à déposer son dossier pour chaque produit ou marchandise à importer auprès de la direction du commerce de wilaya territorialement compétente, indique le ministère.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Shahinez Benkaci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..