Pétrole, dinar, nouveau grand port du Centre… Le point sur l’actualité économique du 31 décembre

Tsa; le Jeudi 31 Decembre 2015
40610

Le pétrole toujours en baisse
À Londres, le Brent (référence pour le pétrole algérien) est en légère hausse, à 36,640 ce jeudi vers midi. Hier, à New York, le baril de Light sweet crude a perdu 3,5% à 36,60 dollars. Cette baisse s’explique par la publication des stocks américains de brut qui ressortent en nette hausse. Les marchés s’inquiètent aussi de la stratégie de l’Arabie Saoudite qui ne montre aucun signe d’inflexion.
Cours du dinar
Ce jeudi, sur le marché interbancaire officiel, l’euro se négocie à 117,13 dinars. Le dollar américain se négocie à 107,09. La livre sterling s’échange à 158,77 DA.
Les cours du dinar sur le marché parallèle restent stables. Un euro vaut 179,5 DA, le dollar s’échange à 164 DA et la livre sterling à 244 DA.
Les matières premières 
Le cours du blé (Chicago) a progressé de 1,26%, à 459,75 dollars la tonne. Le café « Arabica New York » se négocie à 126,65 dollars par sac (un sac représente 60 kilos), soit une hausse de 1,81%. Quant au cours du sucre, il s’échange à 419,00 dollars la tonne, en augmentation de 2,05%.
Validation de la réalisation du grand port du Centre
Le Conseil des ministres a validé, mercredi 29 décembre, la réalisation du projet du nouveau port commercial du Centre prévu sur le site d’El Hamdania à Cherchell dans la wilaya de Tipasa, selon le communiqué du Conseil des ministres.
Ce futur port sera réalisé pour le commerce national par voie maritime, mais sera également un « hub » pour les échanges au niveau régional. Il disposera de 23 quais d’une capacité de traitement de 6,5 millions de conteneurs et de 25,7 millions de tonnes/an de marchandises générales. Ce port sera un pôle de développement industriel, relié aux réseaux ferroviaire et autoroutier et bénéficiant, dans sa proximité immédiate, de deux sites totalisant 2.000 hectares destinés à accueillir des projets industriels, selon la même source. Cette infrastructure portuaire devrait être réalisée en deux phases s’étalant sur près d’une décennie et pour un coût estimé à 3,3 milliards de dollars, ajoute le communiqué.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Shahinez Benkaci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..