Pourquoi les prix flambent sur les marchés

Tsa; le Mardi 5 Janvier 2016
40763

L’inflation annuelle moyenne a atteint le taux de 5,1% en octobre 2015, selon une note de la Banque d’Algérie (BA) dévoilée ce mardi 5 janvier. Cette dernière évalue la hausse des prix à 4,9% sur l’ensemble de l’année 2015. L’institution monétaire nationale situe « les causes profondes » d’un tel niveau d’inflation « dans les dysfonctionnements du marché ». Explications.
Un marché anarchique
Après avoir analysé et exclu les facteurs traditionnels de la hausse des prix, la Banque d’Algérie relève que l’inflation est due aux « dysfonctionnements du marché et notamment (…) celui des produits agricoles frais, caractérisé par une traçabilité limitée des transactions, la multiplication des intermédiaires ainsi que par sa faible régulation ». Un constat qui décrit, en somme, un marché anarchique, propice à des hausses de prix injustifiées.
En effet, ni « l’insuffisance de l’offre, l’expansion des disponibilités monétaires détenues par les ménages, l’évolution des prix mondiaux des produits de base importés, du reste baissière, ne sauraient être à l’origine de l’ampleur de l’inflation en 2015 » explique la Banque d’Algérie.
Hausse généralisée des prix
Comme l’Office national des statistiques en décembre dernier, la Banque d’Algérie relève une hausse généralisée des prix en 2015. De fait, « L’accélération de l’inflation, en moyenne annuelle, qui est passée de 2,1 % en octobre 2014 à 5,1 % un an plus tard est observée pour tous les groupes de produits à des taux compris entre 1,19 % (logement et charges) et 8,16 % (habillement et chaussures) », note la même source.
Cette inflation est tirée essentiellement par la catégorie des biens alimentaires (5,78), particulièrement par les produits agricoles frais (7,3%), ainsi que par la catégorie des biens manufacturés. Dans le détail, la Banque d’Algérie indique que la pomme de terre (29,83%), les légumes (15,01%) et les poissons frais (10,16%) ont particulièrement augmenté.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Tewfik Abdelbari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..