Protestations à Batna et Sétif, nouvelle loi sur les partis en perspective, pétrole… Le point sur l’actualité nationale du 19 janvier

Tsa; le Mardi 19 Janvier 2016
4

Violences à Batna, protestation à Sétif
Les affrontements entre les forces de l’ordre et des habitants de Oued Elma à Batna se sont poursuivies lundi pour la deuxième journée, faisant une dizaine de blessés, rapporte El-Khabar. Les manifestants ont coupé les routes menant à leur village et mis le feu devant la brigade de la gendarmerie. Les manifestants dénoncent la marginalisation de leur région et l’absence de projets de développement, selon des témoignages rapportés par la même source.
À Sétif, plus exactement à Beni Ourthilane, une grève a été entamée par tous les secteurs et même les établissements éducatifs ainsi que les commerçants et les transporteurs pour manifester contre l’absence de gaz de ville en cette période de chute de neige.
De nouvelles lois après la réforme de la Constitution
Le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a annoncé lundi la tenue prochaine d’ateliers pour élaborer des nouvelles lois et textes régissant les élections, les partis politiques, les associations, les réunions et les manifestations publiques. Ces réformes juridiques interviendront juste après le vote du projet de révision constitutionnelle.
Liberté de la presse
Le journaliste et militant Hassan Bouras a été libéré hier après 3 mois de détention préventive. Selon son avocat, Me Bouchachi, « le juge d’instruction a requalifié les faits reprochés à Hassan Bouras la semaine dernière en délit au lieu de crime, comme ça a été le cas au début. Aujourd’hui, son dossier a été renvoyé au tribunal correctionnel d’El Bayadh », a-t-il déclaré. Arrêté le 2 octobre dernier, le journaliste d’Al-Magharibia a été accusé d’ « outrage à un corps constitué » et « incitation des citoyens à la rébellion »
Le pétrole reste sous les 30 dollars
Le Brent (référence pour le pétrole algérien) rebondit ce mardi, à plus de 29 dollars. Le retour de l’Iran et les mauvais chiffres de la croissance chinoise, au plus bas depuis 2009, contribuent à la déprime du baril.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Walid Hamada

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..