Saïd Abadou, secrétaire général de l’ONM : « Zohra Drif Bitat et Yacef Saadi sont deux moudjahidine »

Tsa; le Mercredi 20 Janvier 2016
41317

Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine, réagit aux polémiques récurrentes sur le passé révolutionnaire de Yacef Saadi et Zohra Drif Bitat. Il invite les acteurs de la Révolution algérienne à plus « de retenue ». « Les moudjahidine qui ont mis en péril leur vie pour la libération du pays ont totalement le droit de s’exprimer sur cette phase de l’histoire de l’Algérie,  leurs témoignages sont importants pour l’écriture de l’histoire, mais les polémiques ne servent à rien », a t-il déclaré, ce mercredi 20 janvier à TSA.
Saïd Abadou commente la dernière sortie de Yassef Saadi qui a accusé récemment Zohra Drif Bitat, sur les colonnes du quotidien Echourouk, d’avoir « donné » Ali la Pointe aux parachutistes français. Il estime que de tels propos « portent atteinte à une grande Révolution menée par des hommes et des femmes sincères et dévouées ».  « Pour  moi  Zohra Drif est une moudjahida », ajoute M. Abadou.
« Mon organisation s’inscrit contre ces agissements et ces méthodes.  Ecrire l’histoire, interpréter les événements, les analyser, appartient aux  historiens et non aux moudjhidine », précise le patron de l’ONM.  Avant d’ajouter : « Ces témoignages  n’ont aucune valeur  historique ».
Concernant les documents, qui circulent sur Internet et présentés comme étant des pièces des archives françaises, Saïd Abadou  appelle  « à la prudence ». Ces documents repris par le journal Ennahar mettent en cause le rôle de Zohra Drif Bitat et Yacef Saadi dans la guerre de libération. « Comme  Zahra Drif, je considère Yacef Saadi comme un moudjahid. Les deux sont des moudjahidine qui ont servi une grande Révolution reconnue dans le monde », conclut-il.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Achira Mammeri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..