Tizi Ouzou : le MAK marche pour l’autodétermination de la Kabylie

Tsa; le Mardi 12 Janvier 2016
41011 41010

Plusieurs centaines de personnes ont marché, ce mardi 12 janvier, à Tizi Ouzou à l’appel du MAK pour l’autodétermination de la Kabylie, a-t-on constaté sur place.
La marche organisée à l’occasion du nouvel an berbère Yennayer 2966 a drainé une importante foule.
La marche s’est ébranlée du portail du campus Hesnaoua, de l’université pour se terminer au niveau de la placette de l’ancienne mairie du centre-ville.
Les manifestants, à leur tête le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib et les membres de la direction du mouvement, ont scandé le mot d’ordre cher au mouvement autonomiste, à savoir « l’autodétermination de la Kabylie ».  Des slogans hostiles au pouvoir tel que « pouvoir assassin » ont été également scandés à tue-tête par les marcheurs.

La marche s’est déroulée dans une grande sérénité. Aucun dispositif sécuritaire n’a été déployé pour l’empêcher.
Lors de sa prise de parole à la fin de la marche, le président du MAK, Bouaziz Ait Chebib, a toutefois déclaré que des barrages de police ont été dressés dans plusieurs endroits de la wilaya. Aux Ouadhias, des militants du MAK ont été interpellés avant qu’ils ne soient relâchés sous la pression des populations qui ont assiégé les commissariats en question, selon Ait Chebib.
Le président du MAK a rejeté en bloc le projet de révision constitutionnelle et plaidé pour une Constitution kabyle et surtout pour l’autodétermination de la région.
Le président du MAK a déclaré que le MAK assume pleinement l’action des militants qui ont empêché la délégation de Sellal d’assister à l’enterrement d’Aït Ahmed le 1er janvier dernier.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Neila Gherbi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..