Un Belge lié aux attentats de Paris arrêté au Maroc, fausse neige en Arabie Saoudite, Cameron veut contraindre les Musulmans à apprendre l’anglais… Le point sur l’actualité internationale du 18 janvier

Tsa; le Lundi 18 Janvier 2016
41237

Le Maroc annonce l’arrestation d’un Belge « lié directement » aux auteurs des attentats de Paris
Un Belge d’origine marocaine « lié directement » à certains auteurs des attentats de Paris, a été arrêté la semaine dernière au Maroc, annonce ce lundi le ministère de l’Intérieur à Rabat. Ce Belge, identifié par ses seules initiales, a été arrêté vendredi dans la ville d’al-Mohammadiya, près de Casablanca, précise le ministère. Il est « lié directement à certains auteurs des attentats de Paris » qui ont fait le 13 novembre 130 morts. (Lire)
Royaume-Uni : David Cameron veut contraindre les musulmanes à apprendre l’anglais
Le Premier ministre conservateur britannique a annoncé que les musulmanes qui ne maîtrisaient pas suffisamment l’anglais pourraient être expulsées du Royaume-Uni, une menace destinée, selon lui, à lutter contre la ségrégation sexuelle. Désormais, nous allons dire : Si vous n’améliorez pas votre maîtrise de la langue, cela pourrait nuire à votre capacité à rester au Royaume-Uni. Cela aidera ces hommes qui empêchent leurs partenaires de s’intégrer, à comprendre qu’il y a des conséquences », écrit David Cameron. De nombreuses musulmanes ont dressé un « tableau alarmant d’une ségrégation sexuelle, d’une discrimination et d’un isolement social contraints », selon David Cameron. « Nous devons affronter la minorité d’hommes qui perpétuent ces comportements rétrogrades et qui exercent de tels contrôles préjudiciables sur leurs épouses, leurs sœurs et leurs filles », ajoute-t-il. (Lire)
France : un maire refuse d’inhumer le corps d’un terroriste du Bataclan
Deux mois après les attentats de Paris, le maire de la ville de Chartres (Centre-Val de Loire) refuse toujours que le corps de Ismaël Mostefaï, un des terroristes du Bataclan, soit inhumé dans sa ville. Mostefaï a pourtant vécu quelques années à Chartres, où il est arrivé à l’adolescence et où il a déclaré en 2013 la naissance de son second enfant. La loi oblige une municipalité à inhumer une personne morte dans sa commune, qui y vivait ou si un caveau familial s’y trouve. « Légalement, pour moi, il ne remplit pas les conditions », prévient pourtant le maire de Chartres. Selon lui, Ismaël Mostefaï « n’avait pas d’adresse propre, il squattait chez quelqu’un ». Le maire attend qu’on lui prouve que le terroriste vivait à Chartres en 2015. La dépouille du kamikaze se trouve pour l’instant toujours à l’Institut médico-légal de Paris. (Lire)
Vidéo. Non, il n’a pas neigé en Arabie Saoudite 
Plusieurs médias ont affirmé ce matin que, « pour la première fois depuis 85 ans », il avait neigé en Arabie Saoudite, plus précisément « dans le centre du pays ». Faux. « On vous explique tout en vidéo dans notre ’60 secondes’ du jour ». (Lire)
Propos de Valls sur Ali Bongo : le Gabon rappelle son ambassadeur
Les propos du premier ministre français Manuel Valls dans l’émission « On n’est pas couché » samedi soir suscitent la polémique au Gabon. L’ambassadeur du Gabon en France Germain Ngoyo Moussavou a même été rappelé pour consultation. Dans cet émission, le premier ministre français a sous-entendu que le président Ali Bondo n’a pas été élu. Ses propos ont suscité la colère de la présidence gabonaise et ont ravi ses opposants. Le ministre de l’Intérieur gabonais a exprimé à la télévision sa « surprise » alors que les « deux pays entretiennent d’excellentes relations », tandis que pour l’opposant Richard Moulomba Moumb, « Manuel Valls confirme ce que nous savions déjà. Ali Bongo doit tirer les conclusions de son imposture ». (Lire)
Pakistan : un jeu vidéo pakistanais basé sur le massacre d’écoliers par des talibans retiré des ventes
Un jeu vidéo pakistanais dont le scénario est basé sur le massacre de dizaines d’élèves dans une école de Peshawar par les talibans il y a un an a créé un tollé, avant d’être retiré ce lundi. Ce jeu invite le joueur à se mettre dans la peau d’un soldat abattant les terroristes dans les couloirs de l’école, avec une mise en scène assez sommaire. Il est explicitement inspiré du pire attentat ayant frappé le Pakistan, lorsque le 16 décembre 2014 un commando de neuf talibans était entré dans l’école publique de l’armée, abattant 151 personnes, en grande majorité des enfants. Le Bureau des technologies de l’Information du Pendjab, un organisme promouvant avec dynamisme l’innovation numérique dans cette province du centre du Pakistan, a rapidement fait son mea-culpa. (Lire)
Inégalités : les 1 % les plus riches du monde possèdent plus que le reste de la planète
Selon l’ONG britannique Oxfam, le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde a dépassé l’an dernier celui des 99% restants, et 62 personnes possèdent désormais autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. « L’écart entre la frange la plus riche et le reste de la population s’est creusé de façon spectaculaire au cours des douze derniers mois », constate Oxfam. « 62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale », c’est à dire plus que 3,6 milliards d’individus sur la planète. Elles étaient encore « 388 il y a cinq ans », affirme l’ONG. La richesse de ces 62 super-riches a progressé de 44 % depuis 2010, tandis que celle, toute relative, de la moitié la plus pauvre avait fondu dans le même temps de 41 %. (Lire)
L’application WhatsApp sera 100% gratuite
L’application de messagerie rachetée par Facebook abandonne sa formule payante afin d’augmenter son nombre d’utilisateurs à travers le monde. La messagerie au 900 millions d’utilisateurs dans le monde, qui permet d’échanger du texte, des photos et des vidéos, va redevenir 100% gratuite. La gratuité de l’application avait déjà permis son formidable essor à partir de 2009. Un abonnement payant avait cependant été introduit en 2012 pour les nouveaux utilisateurs. Son prix ? 1 euro par an. Une somme avant tout symbolique, les services de l’application étant ensuite illimités. En misant sur la gratuité, la filiale achetée par Facebook 22 milliards dollars en 2014 ambitionne de gagner de nouveaux utilisateurs, notamment dans les pays émergents où le paiement pouvait constituer un frein à son développement. (Lire)
L’Iran augmente sa production pétrolière de 500.000 barils par jour
Le ministère iranien du Pétrole a ordonné l’augmentation de la production pétrolière du pays de 500.000 barils par jour. L’Iran a la capacité d’augmenter sa production de 500.000 barils avec la fin des sanctions et l’ordre a d’ailleurs été donné aujourd’hui d’augmenter cette production, a déclaré lundi le chef de l’Organisation nationale iranienne du pétrole (NIOC). Membre de l’Opep, l’Iran produit actuellement 2,8 millions de barils par jour et en exporte un peu plus d’un million barils. Téhéran avait annoncé son intention d’augmenter sa production de 500.000 barils par jour avec la levée des sanctions internationales et de 500.000 barils supplémentaires d’ici six mois. (Lire)
Yémen : les frappes aériennes font 26 morts
Une frappe aérienne de la coalition saoudienne contre un édifice utilisé par la police à Sanaa, au Yémen, a fait au moins 26 morts et 15 blessés. Une trentaine de personnes seraient de plus toujours coincées dans les décombres. Les forces de l’ordre ont rapidement bouclé le secteur et de l’équipement lourd a été amené sur place pour les opérations de secours. Des véhicules de la police ont aussi été détruits et des résidences voisines endommagées. Les victimes seraient des policiers et des rebelles houthis. La frappe aérienne a eu lieu tout juste avant minuit dans la nuit de dimanche à lundi. (Lire)
La première fleur cultivée dans l’espace a fleuri
L’astronaute américain Scott Kelly a réussi à faire fleurir la première fleur cultivée dans l’espace. Il a publié les photos sur son compte Twitter, depuis la Station spatiale internationale. Amoureux de l’espace ou non, on ne peut qu’être impressionné par la dernière prouesse de Scott Kelly. L’astronaute américain a en effet réussi à faire pousser et fleurir -une grande première- une fleur cultivée dans la Station spatiale internationale (ISS). (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..