Un drame évité de justesse au stade de Bologhine

Tsa; le Samedi 23 Janvier 2016
41417

Un drame a été évité de justesse, ce samedi, au stade Omar-Hamadi de Bologhine, lorsqu’un un feu d’artifice « signal » lancé de la deuxième tribune a explosé au niveau de la tribune officielle. L’entraîneur de la sélection olympique algérienne, André-Pierre Shurmann, s’y trouvait pour assister à la rencontre de Ligue 1 entre le MCA et le RCR. Il a vite quitté les lieux après l’incident.
Le projectile est passé pas loin du technicien suisse qui a eu pour l’occasion la peur de sa vie. En fait, une ambiance électrique a régné au stade de Bologhine lors de cette rencontre comptant pour la 17e journée de la Ligue 1.
Les supporters du MCA, dont le courant ne passe plus avec leur équipe, étaient présents en force dans les tribunes pour « régler leurs comptes » avec les joueurs. L’accueil qu’ils leur ont réservé dès qu’ils ont fait leur apparition sur le terrain a été des plus hostiles. Avant cela, les camarades de Fawzi Chaouchi ont trouvé toute la peine du monde pour accéder au stade, leur bus ayant même été attaqué par des projectiles.
Sur le terrain, les protégés de Meziane Ighil, ont entendu des vertes et des pas mûrs. Aucun joueur n’a échappé à la colère des « Chnaoua » qui en veulent toujours à leurs joueurs après la défaite concédée le week-end passé dans le derby algérois face au CRB.
D’ailleurs, même l’entraîneur Ighil a déploré, à l’issue de la partie, le comportement des fans, estimant que la grosse pression qu’ils ont exercée sur ses poulains s’est répercutée négativement sur leur rendement pour la circonstance. « Ils n’arrivent même pas à contrôler un ballon à cause de la peur », a expliqué le patron technique des Vert et Rouge qui lui aussi n’a pas été épargné par les fans.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Merouane S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..