Vers une grève dans les stations-services, chutes de neige, l’ONDA menace les chaînes de télévision privées… Le point sur l’actualité nationale du 17 janvier

Tsa; le Dimanche 17 Janvier 2016
4

Grève annoncée dans les stations-services
Plusieurs stations de services privées du pays s’apprêtent à entamer un mouvement de grève, à partir du 23 janvier, pour dénoncer la faible marge de bénéfices estimée à 12 centimes, rapporte El-Khabar. Le président de l’Union nationale des stations-services privées, Hamid Aït Onser, a déclaré que la hausse des prix des carburants a réduit leur marge bénéficiaire et leur activité : « Les stations qui vendaient 10 000 litres vendent seulement 5 000 » depuis le début de l’année. Les wilayas concernés par ce mouvement sont Khenchla, Oum El-Bouaghi, Tizi-Ouzou, M’sila, Bordj Bou Arreridj et Béjaïa.
Droits d’auteurs
Le directeur général de l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins, Sami Bencheikh, a accusé, hier lors d’une conférence de presse, les chaînes de télévision privées algériennes de ne pas respecter les artistes, les créateurs, les réalisateurs et les auteurs, indique El-Watan. « Des chaînes privées algériennes exploitent des films, de la musique, de Dahmane El-Harrachi ou de Hasni sans s’acquitter des droits d’auteur » a déclaré le DG. Il a menacé de saisir l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) : « Chaque semaine, on leur envoie un courrier à cet effet et qui demeure sans réponse. Je n’ai que des promesses (…) En payant les droits d’auteur, ces chaînes ne vont pas se ruiner. C’est une mise en demeure pour les deux mois à venir. Sinon, je saisirai l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (…) C’est un manque à gagner de 5 milliards de centimes ».
Louisa Hanoune
La Secrétaire générale du parti des travailleurs (PT) a tenu un meeting hier à Alger où elle a critiqué presque tout le monde sauf le Président : « (…) Ce pays est devenu comme un bateau ivre, on ne sait plus qui le dirige ». Elle est revenue sur la révision de la Constitution et le communiqué de la présidence qui a négligé l’amendement du controversé article 51 : « Le communiqué du Conseil des ministres a été publié à 19h55. Vers minuit, une dépêche modifiant ce communiqué et citant une source au niveau de la présidence. Au-delà du contenu de cet article, qui est cette source mystérieuse ? Et comment l’agence de presse officielle a pu faire cela ? » S’interroge-t-elle.
Chutes des neiges
La chute des neiges durant le week-end dernier a bloqué plusieurs routes dans plusieurs wilayas comme Sétif, Bouira, Bordj Bou Arreridj ou Tizi-Ouzou, écrit Liberté. Des automobilistes sont restés coincés un bon moment alors que d’autres ont dû rebrousser chemin. La Gendarmerie nationale a dû intervenir pour dégager quelques les routes et fluidifier la circulation sur les axes routiers les plus fréquentés.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Walid Hamada

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..